Nos soins

Nos soins

Inlays-onlays-overlays

Lorsque le volume de tissu dentaire détruit est important, les inlays/onlays/overlays deviennent des alternatives intéressantes aux reconstitutions réalisées traditionnellement à base de résines composites (lien vers la fiche « composite »).
La restauration par une couronne (lien vers la fiche « couronne ») intervient lorsque la perte tissulaire est encore plus importante.

Définitions

Il s’agit de restaurer l’anatomie dentaire en comblant uniquement la cavité dans la dent ; comme une « pièce de puzzle ». 
L’onlay est un inlay de plus grande étendue qui recouvre une partie de la surface masticatoire.
L’overlay quant à lui recouvre toute la surface masticatoire.

Ces restaurations peuvent être en résine composite ou en céramique.
Elles sont dites en techniques indirectes car elles nécessitent une empreinte physique ou optique avant d’être réalisées au laboratoire ou en CFAO (Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur) directement au cabinet.
L’avantage de la CFAO est qu’elle permet la pose de la pièce dans la même journée, sans phase provisoire.

Ces pièces sont assemblées à la dent avec des colles très résistantes.

Avantages des inlays-onlays :

  • Meilleure résistance mécanique que les reconstitutions directes en composite réalisées au cabinet dentaire par une meilleure répartition des forces lors de la mastication
  • Meilleure résistance au vieillissement que les restaurations directes en composite
  • Moins de délabrement de la dent que par une restauration par une couronne
  • Meilleur point de contact avec les dents voisines ce qui évite les tassements alimentaires après les repas
  • Qualité de la jonction dent-matériau d’obturation améliorée
L’inlay-onlay reconstituera la dent comme la dernière pièce d’un puzzle. Il sera véritablement collé dans la dent.
Il aura un rendu naturel et présentera une meilleure étanchéité assurée par le collage, il sera aussi plus durable que d’autres types de reconstitutions dites foulées.
Les honoraires comportent une partie non prise en charge par la Sécurité sociale, car le remboursement ne tient pas compte de l’intervention d’un laboratoire de prothèse ou de la conception fabrication assistée par ordinateur ; un devis explicatif vous est remis.
Exemple d’un onlay molaire